Poste de travail agroalimentaire

Maîtriser les enjeux sanitaires dans l’industrie agroalimentaire

L’industrie agroalimentaire est en France et dans le monde un pilier important de l’économie. Elle constituerait même le premier secteur industriel et le premier employeur du pays avec près de 18000 entreprises et plus de 425000 emplois. Mais au-delà des questions économiques, l’agroalimentaire est un secteur particulièrement spécifique avec une mission essentielle : produire une alimentaire sûre, saine et durable. Le secteur doit donc relever des défis multiples, et notamment ce lui de la sécurité sanitaire avec en ligne de mire la santé et le bien-être des consommateurs. De ce fait, l’industrie alimentaire doit mettre en place des dispositifs et investir dans des équipements afin de garantir notre sécurité alimentaire. Découvrez quelques-uns de ces dispositifs et postures.

La sécurité sanitaire passe par la formation et la certification

A l’instar d’autres domaines tels que la biologie, le traitement de l’eau, la pharmacie ou encore l’œnologie, l’un des principales préoccupations de l’industrie agroalimentaire passe par l’adoption des règles et des bonnes pratiques d’hygiène et de sécurité alimentaire, à la fois pour les équipes elles-mêmes, mais aussi pour leur environnement de travail.

Cela passe tout d’abord par la formation des collaborateurs qui doivent notamment connaître les bases concernant les risques et dangers en cas d’insuffisance sanitaire, la gestion de l’hygiène et de sécurité du personnel, le nettoyage et la désinfection de l’environnement de travail, les bonnes pratiques tout au long de la supply chain, la traçabilité, etc. Des organismes de formation sont d’ailleurs spécialisées dans le domaine et accompagnent les plus grandes entreprises agroalimentaires de France.

Au-delà des obligations de formation, le secteur est particulièrement réglementé. Il existe ainsi une série de certifications et d’agréments relatifs aux questions sanitaires dans le secteur alimentaire.

Equipements et matériels professionnels pour l’hygiène agroalimentaire

Le secteur industriel agroalimentaire nécessite bien évidemment des équipements spécifiques permettant d’assurer et de garantir l’hygiène de la production et la sécurité sanitaire des consommateurs. Cela passe à la fois par l’équipement des collaborateurs et les fournitures, mobiliers et machines de travail.

Ainsi les équipes dans ce secteur doivent généralement porter des tenues intégrales ou quasi-intégrales incluant calots, blouses et pantalon de protection, bottes, gants, etc. Des équipements d’hygiène et de nettoyage sont également à disposition dans des espaces clés comme les sas hygiène dans lesquels les professionnels pourront se laver les mains, se laver les bottes et les semelles avant de rentrer en zone de production.

L’environnement de travail est également clé pour la sécurité sanitaire de la production avec notamment des matériels et mobilier en inox répondant aux exigences et normes de l’activité agroalimentaire : tables de préparation, passerelles, équipements de cuisson, chariot de transports, etc. Les équipements de transit ou convoyeur alimentaire sont également adapté pour répondre aux enjeux d’hygiène et privilégiant par exemple le convoyeur aérien qui limite l’emprise au sol et donc le risque de contamination tout en facilitant la manipulation des charges.

Les dispositions, bonnes pratiques, règles à suivre et aménagement sont extrêmement contraignant dans le secteur de l’industrie agroalimentaire, mais répondent des enjeux essentiels que son la santé publique et la sécurité sanitaire, mais également des enjeux économiques avec la conservation des aliments, les possibilités d’exportation, la satisfaction client… Autant de raison de suivre à la lettres les règlementations en vigueur dans l’IAA.

Laisser un commentaire